Pierre écrit une lettre

Pour visualiser le pdf pendant l’écoute, cliquez ici.

1 Pierre 1:1-2
Pierre, apôtre de Jésus-Christ, salue ceux que Dieu a choisis et qui vivent en hôtes de passage,
dispersés[a] dans les provinces du Pont, de Galatie, de Cappadoce, d’Asie et de Bithynie.
Dieu, le Père, vous a choisis d’avance, conformément à son plan, et vous lui avez été
consacrés par l’Esprit, pour obéir à Jésus-Christ et être purifiés par l’aspersion de son sang.
Que la grâce et la paix vous soient abondamment accordées.
1 Pierre 2:11-12
Mes chers amis, vous êtes dans ce monde comme des résidents temporaires, des hôtes de
passage; c’est pourquoi je vous le demande: ne cédez pas aux désirs de l’homme livré à lui même:
ils font la guerre à l’âme.
Ayez une bonne conduite au milieu des païens. Ainsi, dans les domaines mêmes où ils vous
calomnient en vous accusant de faire le mal, ils verront vos bonnes actions et loueront Dieu le
jour où il interviendra dans leur vie.

Hébreux 11:9-10
Par la foi, il a séjourné en étranger dans le pays qui lui avait été promis, vivant sous des tentes,
de même que Isaac et Jacob qui sont héritiers avec lui de la même promesse.
Car il attendait la cité aux fondements inébranlables dont Dieu lui-même est l’architecte et le
constructeur.
Hébreux 11:13-16
C’est dans la foi que tous ces gens sont morts sans avoir reçu ce qui leur avait été promis. Mais
ils l’ont vu et salué de loin, et ils ont reconnu qu’ils étaient eux-mêmes étrangers et voyageurs
sur la terre.
Ceux qui parlent ainsi montrent clairement qu’ils recherchent une patrie.
En effet, s’ils avaient eu la nostalgie de celle dont ils étaient sortis, ils auraient eu l’occasion d’y
retourner.
En fait, c’est une meilleure patrie qu’ils désirent, c’est-à-dire la patrie céleste. Aussi Dieu n’a pas
honte d’être appelé «leur Dieu», et il leur a préparé une cité.
Hébreux 11:13-16
car, ici-bas, nous n’avons pas de demeure permanente: c’est la cité à venir que nous
recherchons.

Les commentaires sont désactivés.